Comment Réussir son Portfolio d’Architecture?

Comment Réussir son Portfolio d’Architecture?

Que faut-il pour créer et constituer un portfolio ?

Quels sont les supports et formats à choisir ?

Plutôt détaillé ou concis ?

Que dois-je inclure… ou omettre ?

Tant de questions, que se pose forcément tout architecte – qu’il soit débutant ou expérimenté. Soyons clairs : un portfolio parfait au point de faire l’unanimité absolue, cela n’existe pas. Par contre, vous pouvez apprendre beaucoup en écoutant attentivement les professionnels à qui le portfolio est destiné.

En effet, ce sont eux qui savent le mieux distinguer un portfolio réussi d’un portfolio médiocre, tout simplement car leur métier les conduit à en recevoir un nombre important.

Leurs conseils sont précieux, car le but de votre portfolio est, évidemment, d’être attrayant et de donner une excellente première impression à celui qui le feuillette.

Commençons par le début.

Quel Est le But d’un Portfolio ?

La première question que vous devez vous poser ne porte pas sur le choix du graphisme ou du contenu, mais la réponse influera forcément ces derniers.

Quelle est la finalité recherchée du portfolio ?

De nombreux architectes ne créent qu’un seul portfolio, qu’ils remettront à jour au fur et à mesure des projets. Pourtant, en avoir plusieurs s’avère généralement plus judicieux.

Un portfolio est une carte de visite personnelle. C’est un aperçu de tous vos projets d’architecture, depuis vos études jusqu’à aujourd’hui. Il contient également une version étoffée de votre CV.

Présenté ainsi, cela donne l’impression d’un travail colossal pour un portfolio qui ne sera que rarement montré. À long terme, c’est pourtant un outil essentiel, pour peu qu’il soit remis à jour régulièrement : il s’agit d’un aperçu qui permet de « piocher » rapidement les éléments nécessaires pour créer des portfolios personnalisés, sur mesure, en fonction de vos besoins du moment.

Si vous souhaitez créer un portfolio pour candidater à un projet en particulier, ne choisissez que les éléments pertinents et intéressants pour le client, ceux qui représentent une réelle valeur ajoutée pour le projet en question.

Si le but est d’avoir un portfolio à présenter lors d’entretiens d’embauche, mieux vaut partir sur un document plus général, retraçant les grandes lignes de votre parcours académique et professionnel.

L’avantage de cette approche ? Vous pourrez convaincre vos clients potentiels grâce à un portfolio très ciblé. Dans le meilleur des cas, votre client aura même l’impression que votre parcours répond, dès le premier coup d’œil, point par point à ses attentes pour le projet en question.

Sur Quels Critères Sera-t-il Evalué ?

Le sujet prête souvent aux malentendus. Pendant vos années d’études en architecture, ce sont toujours vos qualités artistiques et techniques qui ont été évaluées, notées et jugées. Une fois sur le marché du travail, n’oubliez pas qu’un cabinet d’architectes reste, avant tout, une entreprise comme une autre.

Ce que recherche un employeur lors d’un recrutement, c’est un candidat capable de penser par lui-même, de bien organiser son travail et de faire preuve d’un potentiel d’évolution. Votre talent artistique ne sera pas toujours le premier critère retenu par un maître d’ouvrage.

  

Vous devez évidemment avoir les qualifications nécessaires pour le job, ce qui implique un certain bagage technique et artistique. Cependant, de nombreux architectes (ainsi que de nombreux métiers créatifs) sous-estiment l’importance des compétences personnelles, qui peuvent faire pencher la balance en leur faveur lors d’un processus de recrutement.

Votre candidature sera d’autant plus intéressante si vous soulignez subtilement vos qualités interpersonnelles.

  • Un projet particulier que vous avez géré, en collaboration avec un groupe de professionnels ?
  • Un projet important que vous avez entrepris de façon indépendante ?

Mettez-le en avant à travers un texte ou une illustration, et incluez-le à la page de votre CV.

Un Portfolio Pertinent et Efficace

Pour bien comprendre l’enjeu d’un portfolio, il faut se mettre à la place des employeurs. Souvent, ils doivent trier une montagne de portfolios, et ce que vous jugez, vous, être une idée unique regorgeant de créativité, peut être perçu par votre interlocuteur comme une œuvre artistique prétentieuse, voire complètement inutile.

Il existe de nos jours de nombreuses options pour créer un beau portfolio, qu’il soit numérique ou imprimé. Explorez ces options pour vous distinguer des autres, mais avec modération. Lorsqu’il s’agit de l’efficacité d’un design, le mieux est généralement l’ennemi du bien, et la simplicité est de rigueur.

  • Évitez le format A3, peu pratique pour la prise en main.
  • Ne faites pas de votre portfolio une œuvre de scrapbooking nécessitant du pliage, dépliage, des images cachées et des trompe-l’œil.
  • Si vous avez opté pour un format numérique (inévitable, de nos jours), mieux vaut choisir un format standard, PDF, d’une taille maximale de 15 MB. Les CD sont devenus obsolètes et les cartes USB transportent avec elles un risque de virus certain. Quant aux plateformes « cloud », elles sont souvent trop lentes – ce qui est chronophage pour toute personne dont l’analyse de portfolios est le métier.
  • Pour le partage de votre portfolio, mieux vaut éviter Google Drive ou autres solutions du cloud. Vos clients potentiels ou cabinets d’architectes souhaiteront peut-être garder votre portfolio dans leurs archives, ce qui est compliqué si le lien est temporaire.

Lorsque vous ferez le choix du format de votre portfolio, comparez-le à un entretien d’embauche ou à une présentation. De combien de temps votre interlocuteur dispose-t-il pour analyser le document ? Si on l’estime à 10 bonnes minutes, en réalité, 3 minutes à peine suffisent pour se faire une première impression. Et généralement, cette première impression est cruciale pour la suite…

La question clé est donc la suivante : est-ce que votre portfolio reflète, en à peine quelques minutes d’analyse, l’étendue et la qualité de votre travail et de vos compétences ? Si la réponse est oui, vous pouvez vous targuer d’avoir conçu un portfolio efficace.

Soignez le Moindre Détail de la Mise en Page

Dans la section précédente, nous vous conseillons de ne pas vous perdre dans la mise en page de votre portfolio. Cela ne veut pas dire qu’il faut la négliger. En tant qu’architecte, vos qualités graphiques, votre sens du détail et votre précision doivent être parfaitement reflétés dans votre portfolio.

Si les pages contiennent trop d’éléments graphiques, cela les surcharge et nuit à leur clarté. Les photos doivent être évidentes à comprendre pour le lecteur, et y joindre une légende doit rester exceptionnel.

L’abondance d’informations est donc à éviter, et c’est pourquoi il est judicieux de créer plusieurs portfolios. Cela permet de trier les informations et de ne citer que les projets pertinents, selon la finalité souhaitée.

Concernant la mise en page, gardez une certaine cohérence : l’œil du lecteur se lassera rapidement de devoir s’adapter à une nouvelle charte graphique à chaque fois qu’il tourne la page.

Optez pour un seul style, et appliquez-le à l’intégralité du document. Si vous tenez absolument à intégrer de la variété, faites-le en restant dans la même charte (coloris, police, style).

Aux yeux d’un client ou d’un employeur potentiel, la mise en page de votre portfolio en dit long sur vous en tant que candidat. Votre portfolio est votre carte de visite, et permet à celui qui le lit de se faire une première idée sur la qualité de votre candidature.

Les retouches numériques éventuellement réalisées sur des photos ou autres éléments graphiques sont, quant à elles, une façon de mettre en valeur vos compétences informatiques.

Sélectionnez Soigneusement vos Photos, vos Illustrations et vos Croquis

Si le texte est inévitable dans un portfolio, limitez-le au strict minimum. Seule exception : la page contenant votre CV, même s’il vaut mieux, là aussi, jouer la carte de la sobriété.

Le reste de votre portfolio ne devrait pas contenir de longs paragraphes de texte, et pour cause : ils ne seront (probablement) pas lus, certainement pas lors d’une première analyse.

Misez donc plutôt sur les photos pour attirer l’attention du lecteur. C’est la qualité des images qui convaincra ou non le lecteur de faire l’effort de lire les textes correspondants.

Images of architecture portfolio

Choisissez vos photos en fonction de l’histoire que vous souhaitez raconter.

Si la photo dérive trop du fil conducteur de votre histoire, ne l’utilisez pas. Même si elle est une illustration importante de tel ou tel projet, le lecteur ne doit pas être submergé d’informations superflues, qui pourraient détourner son attention du sujet principal : votre travail.

Suivez toujours la ligne directrice que vous avez choisie.

En ce qui concerne les dessins et les croquis, ils doivent impérativement être disponibles en format net et de qualité satisfaisante, pour éviter de les noyer sous d’autres éléments graphiques et autres photos.

Choisissez des scans de haute résolution, éliminez tout élément superflu et assurez-vous, à chaque étape, que l’illustration est compréhensible pour quelqu’un qui découvre votre portfolio.

Optez pour quelques croquis et dessins, essentiels, mais sans en exagérer le nombre.

N’Oubliez Pas la Touche Personnelle…

Passionné de photographie ? Concepteur de meubles pendant vos weekends ? Artiste plasticien ?

Si votre passion est en lien avec le design ou l’architecture, n’hésitez pas à en faire mention dans votre portfolio.

Si ce n’est pas tout à fait le cas, vous pouvez tout de même l’évoquer en première ou dernière page.

Choisissez des illustrations qui représentent bien votre personnalité et vos centres d’intérêt.

… et Quelques Projets Académiques

Souvent, les architectes débutants hésitent à citer les projets auxquels ils ont participé pendant leurs études.

Si c’est votre cas, ne vous torturez pas : il est normal d’avoir peu de projets à son actif lorsqu’on débute.

De plus, vos travaux académiques représentent eux aussi un certain intérêt pour votre client ou employeur potentiel : ils en disent long sur vos domaines de compétences.

En Conclusion

Si vous êtes en phase de réorientation professionnelle, ou si vous êtes un architecte indépendant à la recherche de nouveaux projets, disposer d’un beau portfolio est indispensable. La concurrence est rude, et votre portfolio est un outil-clé pour vous distinguer, puisqu’il est la vitrine principale de votre travail.

S’il n’y a pas une seule façon de réussir un portfolio exhaustif et original, les conseils donnés ci-dessus vous permettront d’attirer l’attention du jury que vous souhaitez impressionner. Attelez-vous à la tâche de façon structurée, proposez un portfolio qui sorte de l’ordinaire et mettez en avant vos compétences, votre talent et votre personnalité : vos efforts seront récompensés !

(Visited 4,199 times, 5 visits today)