Le télétravail, on dit oui ! Et vous

Le télétravail, on dit oui ! Et vous ?

Rêvons un peu :

  • Se réveiller chaque matin à une heure raisonnable, et profiter d’un petit-déjeuner en famille.
  • Amener ses enfants à l’école puis être prêt à travailler à peine quelques minutes plus tard (pas de déplacements, pas d’embouteillages.)
  • Commencer à travailler sans avoir à parler, autour de la machine à café, du temps qu’il fait.
  • Profiter d’heures de travail ininterrompu, permettant une concentration maximale pour se consacrer à ses projets.  Pas de « juste une petite question, j’en ai pour 5 minutes ».
  • Avoir la possibilité de profiter de ses pauses comme bon nous semble : une balade, un jogging, un peu de lecture, une sieste, jeter un œil aux informations ou déjeuner avec un ami.
  • Être présent pour aller chercher ses enfants après l’école et dîner en famille.
  • Passer la soirée avec des amis et en famille. Pas besoin de continuer à travailler, car on a profité d’une journée de travail ininterrompue et sans déplacement, soit une journée particulièrement productive.

Un vie rêvée ? Non, c’est une journée typique pour l’équipe d’ArchiSnapper ! Nous travaillons tous depuis chez nous.

Pour les entreprises jeunes et innovantes, il est probablement plus cool d’avoir des locaux branchés proposant une table de ping-pong, une zone de méditation et des déjeuners sans gluten.

Pour être honnête, jusqu’à récemment, je me sentais parfois un peu gêné en disant aux clients que nous sommes une entreprise en télétravail.
Ma crainte, c’était de donner une image peu professionnelle, et de laisser croire à mon interlocuteur que le télétravail était un choix par défaut, faute de moyens de louer des vrais locaux.

Donc, chaque fois que la question « Où êtes-vous basés ? » m’était posée, je répondais simplement en citant la ville où j’habite, et je disais que nous avions un autre bureau dans la ville ou réside mon co-fondateur 🙂

Aujourd’hui, j’ai dépassé ce stade et je n’hésite plus à affirmer que nous travaillons tous à domicile, même si j’ai en face de moi entreprise très « traditionnelle » employant des centaines ou des milliers d’employés. Je suis heureux d’être à contre-courant et d’avoir toujours résisté à la location d’un bureau.

Ce n’est pas parce que les start-ups branchées ont des bureaux à la mode que nous devons suivre aveuglément la tendance. Je préfère avoir une belle qualité de vie que d’être à la mode.

Je sais qu’il n’est pas évident pour toute entreprise d’envisager le télétravail, mais si c’est possible pour la vôtre, vous devriez l’envisager.

Et voici pourquoi :

  • Votre équipe sera beaucoup plus productive, en éliminant les bavardages et les interruptions qui affectent la productivité (« Tu as 5 minutes ? »)
  • Vous gagnerez un temps considérable en éliminant les trajets domicile-travail et donc les embouteillages. Si votre trajet est de 30 minutes (soit 30 minutes le matin, 30 minutes le soir), cela représente une heure par jour, à raison de 5 heures par semaine, soit 20 heures par mois et donc plus ou moins … 200 heures par an. Cela représente 25 jours de travail complets (!!!)… 25 jours par employé… !
  • Vous élargissez énormément votre zone et donc vos possibilités de recrutement. Chez ArchiSnapper, nous travaillons avec des développeurs en Belgique mais aussi en Espagne par exemple.

« Comment contrôler des employés qui travaillent depuis chez eux ? »

Nous ne les contrôlons pas. Nous ne réclamons pas de feuilles horaires, ou de captures d’écran. Nous leur faisons confiance et nous leur accordons une saine liberté. Et ça marche très bien : en traitant les gens comme des adultes, ils se comporteront en adultes.

« Comment faites-vous pour organiser des réunions ? »

On n’en organise pas, ou on les réduit au strict minimum. Les réunions sont toxiques et coûtent cher. Nous communiquons via Skype lorsque c’est nécessaire.

« Comment est-ce que vous créez, malgré la distance, un véritable esprit d’équipe ? »

OK, c’est moins évident. Mais il y a plein de possibilités :

  • nous organisons des appels hebdomadaires pour faire le point, pendant lesquels nous discutons de ce qui a été fait, de ce qui est prioritaire pour la semaine prochaine, et de qui fait quoi.
  • nous essayons de réunir toute l’équipe une ou deux fois par an. La semaine dernière, nous nous sommes réunis à Malaga (Ole !), un moment très agréable.

Si vous dirigez, par exemple, un petit cabinet d’architectes, il est bien sûr formidable d’avoir un bureau où vous pouvez travailler ensemble lorsque c’est utile. Pourquoi ne pas combiner ce mode de travail avec la possibilité de permettre à chacun de travailler depuis chez soi, selon sa convenance ?

Imaginons que vous ayez une réunion de chantier à 13 heures. Pourquoi vous donner la peine de vous rendre au bureau, de faire la conversation et d’être face aux dérangements typiques, si vous pouvez tout aussi bien rester chez vous, vous concentrer tout de suite et accomplir une bonne partie du travail ?

Pas convaincu(e) ? Jetez un œil à ces statistiques sur le télétravail.

À bientôt !

Jerry

(Visited 11 times, 1 visits today)